WRC 2018

Ici, on parle de tout et de rien.

Modérateur : Team Clio RS Concept ®

Auteur Message
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » dim. 29 avr. 2018 08:49

Dernier message de la page précédente :

Avant ce nouveau chrono, Ott Tänak a encore creusé l’écart en tête, 34s devant Kris Meeke et 37s5 sur Thierry Neuville.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Cette spéciale est une combinaison de parties provenant de deux spéciales disputées en 2017, ainsi que d’une ancienne liaison. Du brouillard est encore attendu dans cette spéciale.

FAITS MARQUANTS

Cette spéciale, longue de 40 km et parfois plongée dans le brouillard, représentait véritablement le piège de la journée pour l’ensemble des concurrents.

ADVERTISEMENT

Précisant seulement qu’il avait trop assuré à l’arrivée, Sébastien Ogier passe complètement à côté de cette spéciale et perd plus de cinquante secondes dans ce seul chrono, signant un très étrange huitième temps. Au classement général, le pilote français conserve sa cinquième place mais Andreas Mikkelsen et Elfyn Evans sont désormais tout proches.

Pour les positions de tête, cette spéciale a vu Ott Tänak et Thierry Neuville réaliser d’excellentes opérations : l’estonien pour la tête et le belge pour la deuxième place. Ce dernier possède désormais 8s2 de marge sur Meeke et 25s5 sur Sordo.

Solide sixième avant cette spéciale, Craig Breen est lui parti en tonneaux dans le brouillard et dégringole au classement.

En WRC-2, Kalle Rovanperä survole cette spéciale et s’empare ainsi de la tête de cette catégorie, plus de vingt secondes devant Pontus Tidemand.

REACTIONS DES PILOTES

Suninen « Il y avait beaucoup de brouillard et les notes n’étaient pas parfaites mais ça va. »
Evans « Le brouillard est juste incroyable. Vous devez absolument faire confiance dans vos notes pour traverser ce brouillard. Oui, je me suis engagé un peu plus dans cette spéciale pour être honnête. Je n’avais pas l’impression d’être toujours efficace mais j’ai essayé. »
Lappi « Nous sommes sortis assez lourdement, j’avais une mauvaise note. C’est un peu comme en Corse, cela peut arriver aux copilotes. Nous avons des dégâts au pneu arrière-droit je pense. »
Mikkelsen « Le brouillard change en permanence donc c’est purement de la chance pour savoir qui est le plus rapide. Ce n’est pas très agréable quand les conditions sont ainsi. »
Ogier « J’ai juste été trop prudent. »
Sordo « Le chrono a l’air assez bon. C’était vraiment très compliqué au début, j’ai essayé de faire totalement confiance aux notes mais je pense que j’ai perdu un peu de temps. Je remercie Craig qui était parfaitement garé pour me laisser passer. »
Neuville « C’était vraiment très difficile avec le brouillard. J’ai eu une chaleur, nous sommes chanceux mais cela fait partie du jeu. Je peux dire que j’ai attaqué fort. »
Breen « Nous essayons d’attaquer un peu, après un saut je me suis fait emmener, j’ai du tourner pour éviter un fossé mais je suis sorti. L’arceau a l’air en bon état. »
Meeke « Vous ne pensez pas aux positions dans ce brouillard. C’est l’une des choses les plus difficiles à faire dans une voiture de rallye. »
Tänak « Je suis assez surprise de mon temps, cette spéciale comportait vraiment beaucoup de brouillard, c’était difficile. »
PROCHAINE SPECIALE : ES12- Super Especial Parque Tematico 2 (6,04 km) à partir de 16h38 (Samedi 28 Avril 2018)
Publicité
Annonce Clio RS Concept
Slogan : Si vous aimez le forum, ne me bloquez pas !!

WRC 2018

Messagepar Publicité » dim. 29 avr. 2018 08:49

Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » dim. 29 avr. 2018 08:51

Avant le second passage dans cette super spéciale déjà empruntée vendredi, Ott Tanak vole littéralement en alignant un sixième meilleur temps consécutif. L’estonien écrase la concurrence ce week-end et repousse à plus de 43 secondes son plus proche adversaire, actuellement Thierry Neuville.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Hier, lors du premier passage dans cette super spéciale, c’est Dani Sordo qui a signé la référence en 4:42.0 à la vitesse moyenne de 77.1 km/h.

FAITS MARQUANTS

Après une spéciale onze très délicate, les concurrents on retrouvé un chrono plus tranquille, sans brouillard et avec seulement six kilomètres. Dans cet exercice particulier, les Hyundai ont excellé avec un doublé Neuville/Sordo.

ADVERTISEMENT

A mi-journée, Ott Tänak reste un solide leader, plus de quarante secondes devant Thierry Neuville suivi à 10s1 par Kris Meeke. Derrière Dani Sordo, parfait quatrième pour Hyundai Motorsport, Sébastien Ogier a retrouvé un rythme intéressant après une ES11 inquiétante. Le français doit néanmoins garder un oeil derrière lui avec Andreas Mikkelsen pointé à 7s6 ainsi qu’Elfyn Evans à 15s1.

En WRC-2, Kalle Rovanperä se montre encore le plus rapide et consolide ainsi son avance au général, 23s6 devant Pontus Tidemand.

REACTIONS DES PILOTES

Pas de commentaires dans cette spéciale.

PROCHAINE SPECIALE : ES13- Tanti – Mataderos 2 (13,92 km) à partir de 18h23 (Samedi 28 Avril 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » dim. 29 avr. 2018 08:52

Avant cette deuxième boucle du jour, Ott Tänak reste un solide leader, plus de quarante secondes devant Thierry Neuville.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Lors du regroupement avant de repartir en spéciale, Sébastien Ogier est revenu sur sa mauvaise matinée, plus particulièrement dans l’ES11 : « Je ne me sentais pas de prendre plus de risques dans ces conditions dangereuses. Je pense que j’aurai préféré perdre moins de temps. Maintenant, le week-end risque d’être un peu ennuyeux pour nous. Il n’y a plus grand chose à atteindre. Nous devons essayer d’assurer cette cinquième place. »A

Autre information ce midi, Citroën a annoncé que Craig Breen devait renoncer à reprendre cette épreuve, l’arceau de sa C3 WRC étant touché.

Tous les pilotes ont pris 5 pneus tendres sauf Ogier avec 4 tendres et 1 dur, ainsi qu’Evans avec 6 tendres.

Ce matin, lors du premier passage, c’est Ott Tanak qui a signé la meilleure référence en 9:00.1 à une vitesse moyenne de 92.8 km/h.

FAITS MARQUANTS

Dans cette spéciale finalement « plutôt » simple par rapport aux deux suivantes, Ott Tänak s’impose une nouvelle fois et confirme sa mainmise sur cette épreuve. Pour deux petits dixièmes, le pilote estonien améliore même son chrono matinal.

Derrière le pilote Toyota, le suspense réside maintenant pour les deux dernières marches du podium. A l’issue de cette spéciale, les écarts évoluent très légèrement avec Thierry Neuville leader de ce groupe devant Kris Meeke (+10.8) et Dani Sordo (+28.3).

Loin de ce podium, Sébastien Ogier a pris le soin de reprendre une petite marge face à Andreas Mikkelsen, son plus proche poursuivant au général.

En WRC-2, Kalle Rovanperä continue de dominer Pontus Tidemand et compte désormais 25s8 de marge au classement général.

REACTIONS DES PILOTES

Pas de commentaires pour cette spéciale

PROCHAINE SPECIALE : ES14- Los Gigantes – Cantera El Condor 2 (16,02 km) à partir de 19h08 (Samedi 28 Avril 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » dim. 29 avr. 2018 08:52

Avant ce nouveau chrono, Ott Tänak a signé son neuvième scratch depuis le départ, portant son avance à 44s4 sur Thierry Neuville.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Ce matin, lors du premier passage, c’est Ott Tanak qui a signé la meilleure référence en 8:16.7 à une vitesse moyenne de 116.1 km/h.

FAITS MARQUANTS

Dans cette spéciale, on assiste de nouveau à une démonstration du pilote estonien, capable d’enchaîner les meilleurs temps alors qu’une belle bagarre pour la deuxième place est en jeu. Derrière le pilote Toyota, les positions semblent figées pour l’instant, Thierry Neuville gardant une bonne marge sur ses poursuivants Sordo et Meeke.

ADVERTISEMENT

Seulement sixième dans ce chrono, le pilote britannique a néanmoins précisé que l’abandon de son coéquipier Craig Breen, l’obligeait désormais à plus de prudence. En bagarre pour la cinquième place, Andreas Mikkelsen semble pour l’instant incapable de rivaliser avec un Sébastien Ogier désireux de faire beaucoup mieux que ce matin dans la spéciale suivante.

En WRC-2, la belle bagarre entre Skoda officielles continue et elle tourne pour l’instant en faveur de Kalle Rovanperä, leader pour 26s.

REACTIONS DES PILOTES

Al-Qassimi « C’était mieux sans brouillard, le rythme est meilleur. Nous avons changé des choses sur le setup de la voiture. Je pense que nous avons fait de bons progrès mais il y a encore mieux à faire. »
Suninen « Cette spéciale était assez propre, pas de problèmes. Il y avait des grosses pierres à certains endroits donc j’ai dû faire attention. »
Evans « J’ai vraiment eu du mal, je n’avais aucun grip, ce qui fait que mon feeling n’était pas bon.
Lappi « C’était bien. L’usure des pneus est assez importante pour être honnête donc on va voir s’il en reste à la fin de cette boucle. »
Mikkelsen « Il (Ogier) a été plus rapide que moi dans la première spéciale. J’ai essayé d’être propre et de rester tout le temps dans les trajectoires. On va voir ce que ça donne. »
Ogier « C’était mieux que ce matin, la visibilité était meilleure, c’est plus relaxe au moins Il faut que je m’améliore dans la prochaine spéciale, j’étais lent ce matin. »
Sordo « Pas de problèmes ici. Nous sommes sortis un peu large sur la fin mais ça va. »
Neuville « Je devais préserver les pneus. J’ai essayé d’être plus propre dans cette spéciale. »
Meeke « Je n’arrive tout simplement pas à suivre, il y a eu un peu plus d’usure de pneus que prévue sur la première spéciale et celle-ci était assez glissante. »
Tänak « Je n’ai pas l’impression d’attaquer. Je roule juste à mon rythme et j’essaye de m’amuser. »
Tidemand « Nous ne suivons pas la stratégie d’équipe, nous essayons simplement de survivre aujourd’hui…c’est aussi la stratégie. »
Rovanpera « Il n’y a pas vraiment de stratégie, nous devons rejoindre l’arrivée, c’est l’objectif. Je n’ai pris aucun risque ici. »
PROCHAINE SPECIALE : ES15- Cuchilla Nevada – Rio Pintos 2 (40,48 km) à partir de 19h35 (Samedi 28 Avril 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » dim. 29 avr. 2018 08:53

Avant cette dernière spéciale du jour, Ott Tänak caracole en tête de course, plus de quarante secondes devant Thierry Neuville.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Ce matin, lors du premier passage, c’est Ott Tanak qui a signé la meilleure référence en 24:31.0 à une vitesse moyenne de 99.1 km/h.

FAITS MARQUANTS

En lutte face à Thierry Neuville et Kris Meeke depuis ce matin, Dani Sordo grimpe sur le podium provisoire en signant le scratch dans cette grosse spéciale de Cuchilla. Si le pilote espagnol a été performant dans ce chrono, ce n’est pas le cas de Meeke, victime d’une crevaison et désormais huitième au classement général.

Sur un nuage depuis le départ, Ott Tänak connait quelques problèmes au volant de sa Yaris WRC (voir réactions) mais limite bien les dégâts dans ces conditions. Avant la dernière journée de demain, le pilote Toyota possède toujours une grosse marge de 46s5 sur Thierry Neuville et plus d’une minute sur Dani Sordo. Déjà très performant hier, le pilote espagnol a fait encore mieux aujourd’hui, évoluant bien au-dessus du « titulaire » Andreas Mikkelsen.

Concentré sur sa cinquième place, où plutôt sa quatrième désormais après la crevaison de Meeke, Sébastien Ogier s’est contenté d’un cinquième temps, une performance bien meilleure que ce matin qui restera comme une anomalie !

Dans le top 6, Esapekka Lappi a logiquement pris le meilleur sur un transparent Elfyn Evans, seulement performant dans le brouillard ce matin.

En WRC-2, les Skoda officielles maintiennent le suspense avec Kalle Rovanperä en tête, suivi de Pontus Tidemand à 23s2.

REACTIONS DES PILOTES

Al-Qassimi « Nous sommes chanceux, il n’y a pas vraiment de dégâts. Dans un virage serré, à 20 km du départ, nous sommes sortis. »
Suninen « Je ne suis pas vraiment content de mon pilotage mais il fallait assurer dans cette spéciale difficile. »
Evans « J’ai vraiment eu beaucoup de mal dans les deux dernières spéciales mais ici, j’ai essayé de tout donner. »
Lappi « C’est toujours une bonne chose de gagner une position mais la fin est assez difficile pour moi car la voiture était assez nerveuse au premier passage et ce n’était pas beaucoup mieux dans celle-ci. C’est tellement étroit qu’il est difficile d’attaquer. Je pense qu’on va perdre du temps sur la fin comparé aux meilleurs pilotes. »
Mikkelsen « Le grip était bien meilleur comparé à ce matin et j’avais également un meilleur feeling. »
Ogier « Non je ne perds pas de temps cette fois. Je parle par rapport à Andreas. Je m’en moque des intermédiaires de Sordo, il est une minute devant moi. »
Sordo « J’ai essayé de faire de mon mieux en restant propre et éviter les erreurs. J’ai vraiment pris du plaisir dans cette spéciale mais j’avais un bon feeling avec la voiture. J’avais peur pour les pneus mais tout va bien, c’était le plus important. »
Neuville « J’ai géré un peu trop mes pneus mais je ne voulais pas crever. J’aurais pu faire mieux mais ce n’était pas nécessaire. J’ai fait une bonne spéciale. »
Meeke « J’ai vu une pierre au milieu de la route mais je n’ai pas pu l’éviter. Il a fallu s’arrêter pour changer la roue. »
Tänak « C’était une spéciale difficile. J’avais un problème avec un amortisseur, on dirait que l’huile est partie à l’avant-droit. On a également perdu la direction assistée à certains endroits de cette spéciale. »
Tidemand « Nous suivons juste la stratégie de l’équipe, nous voulons rejoindre l’arrivée sans problème. Le rythme de Kalle est surprenant mais vous ne pouvez pas vraiment parler de rythme car tout le monde cherche à préserver sa voiture sur ses spéciales cassantes. »
Rovanperä « Tout se passe bien mais nous devons vraiment attaquer car Pontus roule bien. J’ai un peu assuré ici, je ne voulais pas crever. Cela s’annonce intéressant pour demain. »
PROCHAINE SPECIALE : ES16- Copina – El Condor (16,43 km) à partir de 14h08 (Dimanche 29 Avril 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » dim. 29 avr. 2018 15:14

Au terme des trois premières journées de course, Ott Tanak a proposé un véritable récital sur les spéciales d’Argentine. Avec dix meilleurs temps signés, l’estonien n’a, pour le moment, laissé aucun espoir à la concurrence et mène, avant les trois dernières spéciales à disputer, avec plus de 46 secondes de marge.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

El Condor, un nom qui résonne ! À elle seule, cette spéciale fait partie des tracés qui ont créé le mythe de la discipline. Dessinée à travers les massifs rocheux, elle est marquée par les nombreux franchissements de ponts typiques ainsi que par son affluence toujours aussi spectaculaire. Pour la première fois de son histoire, ce chrono se disputera dans le sens de la montée, passant de 1389 mètres au départ à 2135 mètres à l’arrivée.

Pas de surprise du côté des pneus : tout le monde a opté pour 5 pneus tendres sauf Al-Qassimi qui a embarqué deux roues de secours. Aujourd’hui pour ce dernier jour de course, Khalid Al-Qassimi ouvrira la route devant Teemu Suninen et Kris Meeke.

FAITS MARQUANTS

Ce premier passage dans El Condor aura déjà fait une victime : Esapekka Lappi. Sixième hier soir après une belle remontée face à Elfy Evans, Esapekka Lappi a de nouveau crevé et chute au huitième rang derrière Meeke !

Très décevant depuis le départ, Andreas Mikkelsen a choisi cette spéciale mythique pour briller, signant son premier scratch depuis le départ. Même s’il est vrai que de nombreux pilotes ont avoué géré en attendant la Power Stage, ce meilleur temps reste bon pour la confiance.

Troisième dans cette spéciale Ott Tänak accentue légèrement son avance et compte désormais 49s de marge sur Thierry Neuville et 1m11s sur Sordo. Derrière le pilote espagnol, Ogier, Mikkelsen et Evans complètent le top 6.

En WRC-2, Pontus Tidemand signe un temps canon à seulement 1,24 s/km du scratch et reprend 13s3 à Kalle Rovanperä. A deux spéciales de l’arrivée, ce dernier ne compte plus que 9s9 de marge au général.

REACTIONS DES PILOTES

Suninen « C’était propre, j’ai assuré. La spéciale était très glissante et j’ai eu beaucoup de patinage mais c’était une bonne expérience et très technique pour moi. »
Meeke « J’ai adoré, j’ai vraiment pris du plaisir. J’ai essayé quelque chose de nouveau sur le setup pour le Portugal et cela semble marcher. On essaye juste de prendre des informations pour la prochaine épreuve. »
Evans « Le feeling n’était pas aussi bon que l’an passé. Ce n’était pas parfait mais ça va. »
Lappi « J’ai crevé dans le troisième virage, comme vendredi. Je suis resté sur la route, je n’ai rien tapé. »
Mikkelsen « Il y a beaucoup de balayage c’est certain. La spéciale sera de plus en plus rapide donc c’est un peu inquiétant. »
Ogier « C’est sympa de faire cette spéciale dans le sens inverse, ce n’est pas trop cassant. Ok, il y a quelques pierres en surface mais ce n’est pas trop mal. Dani est seulement 50s devant moi, bien sûr que je peux le rattraper (ironie). »
Sordo « Je n’ai pris aucun risque. Il y avait beaucoup de pierres au milieu de la route et je ne voulais rien casser. C’était une spéciale sans problème pour nous. »
Neuville « Je n’ai pas besoin d’attaquer, nous avons simplement vérifié les notes. Nous avons essayé de faire une spéciale sans souci. »
Tänak « Je pense que ce sera très compliqué de prendre des points cet après-midi, tout reste possible qui sait. »
Rovanperä « Je dois dire que l’atmosphère est incroyable, je n’ai jamais vu quelque chose comme ça. »
Tidemand « Nous allons essayer, il a attaqué hier main quand il n’était pas supposé le faire donc maintenant nous essayons de le rattraper. C’est un combat équitable, on va voir ce que ça donne. »
PROCHAINE SPECIALE : ES17- Mina Clavero – Giulio Cesare (22,41 km) à partir de 14h55 (Dimanche 29 Avril 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » dim. 29 avr. 2018 16:00

Avant ce chrono, Ott Tänak a bien géré sa position de leader et conserve une grosse marge de plus de quarante secondes d’avance sur Thierry Neuville.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Cette spéciale est également mythique avec son paysage lunaire où la spéciale serpente entre un environnement rocheux. Elle sera pilotée dans cette direction pour la première fois depuis quatre ans.

FAITS MARQUANTS

Dans cette spéciale très sinueuse, parcourue à seulement 72 km/h de moyenne, les Hyundai i20 WRC ont particulièrement brillé. En signant le deuxième temps derrière Thierry Neuville, Andreas Mikkelsen effectue un beau rapproché face à Sébastien Ogier en lui reprenant 10s5 d’un coup !

ADVERTISEMENT

Avant la Power Stage, le français conserve seulement 3s8 de marge face au norvégien pour la quatrième place. Devant ce joli duo, les trois premières places semblent toujours promises à Ott Tänak, Thierry Neuville et enfin Dani Sordo.

En WRC-2, Kalle Rovanperä est parti en tonneaux dans cette spéciale et laisse Pontus Tidemand prendre seul les commandes de la catégorie.

REACTIONS DES PILOTES

Al-Qassimi « Je n’aimerai pas refaire cette spéciale ! Balayer la route, c’est comme si vous ne saviez pas piloter, c’est très glissant et très étroit. »
Suninen « C’était très difficile, je n’ai jamais roulé sur une terre aussi glissante et sèche. »
Meeke « Je pense surtout au Portugal, le setup semble très bon et la voiture marche bien. Ok, il y a beaucoup de balayage mais le feeling est bon avec la voiture et nous nous projetons sur le prochain rallye. »
Evans « Nous devons continuer à essayer de bien rouler sur chaque spéciale. C’était bien par endroits, mais il y a tellement de choses qui peuvent arriver si vite avec un niveau d’adhérence si faible. »
Lappi « C’était bien, j’essayais de rester sur la route, je ne pense pas que je serai capable d’attaquer dans la Power Stage. »
Mikkelsen « Il y avait tellement de balayage dans cette spéciale, le grip va augmenter donc il sera plus difficile de battre Seb. »
Ogier « Il (Mikkelsen) a fait un bon temps, nous devons attaquer dans la Power Stage. »
Sordo « Nous voulons terminer à cette place, nous devons garder la voiture au milieu de la route et éviter les erreurs. Je ne pense pas que je suis capable de rattraper Thierry donc je veux juste terminer. »
Neuville « J’ai essayé de faire une bonne spéciale, la voiture marche bien. J’ai fait des changements avant la spéciale et je me sentais vraiment à l’aise. »
Tänak « J’ai vraiment été très propre, je n’ai pris aucun risque. J’étais sur un rythme constant assez sympa, je suis satisfait. Nous avons eu quelques problèmes avant la spéciale d’El Condor, j’espère nous pourrons faire la Power Stage sans problème. »
Tidemand « C’était sympa, c’est difficile de trouver le rythme dans celle-ci. »
PROCHAINE SPECIALE : ES18- El Condor – Copina (Power Stage) (16,43 km) à partir de 17h18 (Dimanche 29 Avril 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » dim. 29 avr. 2018 18:25

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Ce matin, lors du premier passage, c’est Andreas Mikkelsen qui a signé la meilleure référence en 13:09.5 à une vitesse moyenne de 74,92 km/h. Pontus Tidemand ouvrira cette Power Stage suivi de Khalid Al-Qassimi et Teemu Suninen. Large leader, Ott Tänak s’élancera lui à 13h01 (18h01 en France).

FAITS MARQUANTS

Depuis le début d’année et son arrivée chez Toyota, Ott Tänak attendait avec impatience ce premier succès. En Argentine, l’estonien a livré un véritable récital au volant d’une Yaris qui semble désormais lui convenir parfaitement.

Avec cette victoire, le pilote Toyota confirme qu’il est un candidat sérieux au titre de champion du monde, au même titre que Sébastien Ogier et Thierry Neuville, les autres vainqueurs de ce début de saison.

Derrière l’impressionnant estonien, Thierry Neuville a vite compris que la victoire lui était impossible sur ce terrain. Très régulier pendant toute l’épreuve, le pilote belge termine à une solide deuxième place, devançant son coéquipier Dani Sordo. Brillant au Mexique début mars, le pilote espagnol a tenu la comparaison avec le vice-champion du monde en titre et démontre que le moment de la retraite n’est pas encore venu.

Au pied du podium, Sébastien Ogier a vécu un week-end bien difficile. Trop juste pour jouer les premières places à la régulière, le français a rapidement abdiqué à l’image d’une spéciale n°11 très timide. A l’arrivée, le pilote M-Sport limite néanmoins bien les dégâts et marque 16 points très importants dans la lutte pour le championnat.

Auteur d’un début de course éclair, Andreas Mikkelsen a chuté au classement suite à une crevaison. Incapable de se relever le samedi, le norvégien a retrouvé ses sensations sur le parcours plus sinueux du dimanche. Ce réveil a néanmoins été insuffisant pour décrocher mieux qu’une cinquième place.

REACTIONS DES PILOTES

Tidemand « Les conditions sont toujours difficiles en Argentine. On a perdu beaucoup de temps le samedi mais c’était notre stratégie. J’ai vraiment adoré cette spéciale, c’était magnifique. »
Al-Qassimi « Ce n’est pas un week-end pour Citroën. Nous avons eu des hauts et des bas mais nous devons apprendre de tout ça et nous améliorer pour la prochaine épreuve. »
Suninen « Je me donnerai un 6/10. Je savais que le dimanche serait sinueux et étroit. Je dois travailler pour m’améliorer dans ces parties la prochaine fois. »
Lappi « Il y avait une grosse pierre à l’intérieur et cela m’a envoyé sur le côté et le volant m’a échappé des mains. Je n’ai vraiment pas eu de chance je pense, les crevaisons ne sont pas de ma faute, je ne sais pas d’où elles viennent. Du côté de la performance, ce n’est pas trop mal. »
Meeke « Nous allons voir à quel point la spéciale se nettoie pour les autres voitures. On a fait des petites erreurs mais si je perds pour une demi-seconde, je dirais que c’est à cause du chien que j’ai évité. J’ai adoré cette spéciale d’El Condor en montée, j’ai pris plus de plaisir qu’en descente. »
Evans « Je n’ai pas d’explication au fait que j’ai été si lent par rapport aux autres. Ce n’était juste pas le week-end que nous voulions mais au moins nous prenons quelques points importants. »
Mikkelsen « Ce n’est pas évident de faire des différences ici. En descente, on aurait pu attaquer davantage et aller à fond mais là il s’agissait d’être très propre et rester dans les traces. Il faut être efficace. »
Ogier « Cette quatrième place était le mieux qu’on puisse faire de toute façon. J’aurais pu être plus performant dans le brouillard hier mais ça aurait été tout de même difficile de jouer avec Dani. Au moins, nous marquons quelques poins pour le championnat. »
Sordo « C’est un résultat très important pour moi. Je pense avoir fait un bon rallye car mes chronos étaient très proches des autres. Je suis sur le podium et je suis content pour l’équipe car nous sommes 2 et 3 pour l’instant. »
Neuville « Honnêtement, c’est un gros soulagement pour nous après un week-end décevant au Tour de Corse. Je pense qu’on peut encore améliorer des choses mais je suis content de notre performance et je pense que l’équipe a fait un super boulot ce week-end. »
Tänak « Honnêtement c’est spécial. On ne sait jamais comment cela va se passer quand on change d’équipe. Je sens que toute l’équipe est derrière moi et c’est un bon boost pour un pilote, particulièrement pour moi. L’équipe a réalisé un super job pour améliorer la voiture et je remercie vraiment tout le monde. Nous avions confiance dans la voiture tout le week-end et savions exactement ce qu’il fallait faire. »
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » jeu. 17 mai 2018 11:50

Le soleil est bien au rendez-vous ce matin pour le shakedown du rallye du Portugal, sixième manche du championnat du monde des rallyes.


Cette année, on retrouve le même parcours que l’an passé avec un tracé de 4,60 km, peu représentatif du rallye avec notamment une fin de chrono (les 700 derniers mètres) empruntant un circuit de Rallycross, cette portion bordant le circuit de kart de Baltar. L’an passé, Dani Sordo y avait signé le meilleur temps en 3:06.9.

-> Classement

FAITS MARQUANTS

À l’issue de son troisième passage ce matin, Jari-Matti Latvala s’est offert le meilleur temps de ce shakedown, trois dixièmes devant l’inséparable duo Neuville/Ogier !

Toujours dans le rythme des meilleurs lors de ses passages, Kris Meeke place la première C3 WRC au quatrième rang. Jusqu’à Dani Sordo neuvième, les écarts restent très restreints avec sept pilotes regroupés en seulement sept dixièmes. En fin de peloton par contre, les chronos d’Ostberg, Evans et Breen sont plus détachés.

En WRC-2, le meilleur temps revient sans surprise à Pontus Tidemand alors que Stéphane Lefebvre a réalisé un départ timide avec le septième temps à quatre secondes du pilote suédois. Après son apparition en ERC, Pierre-Louis Loubet revient bien dans cette catégorie avec un deuxième temps entre les Skoda officielles.

RÉSUMÉ

08h30 : Comme attendu, Sébastien Ogier est le premier pilote à s’élancer dans ce shakedown et sera suivi par Thierry Neuville, deuxième du championnat, Ott Tänak, troisième du classement, Andreas Mikkelsen et Elfyn Evans.

ADVERTISEMENT

09h00 : Les 13 pilotes de WRC viennent tous d’effectuer un premier passage. A l’issue de celui-ci, Jari-Matti Latvala détient le meilleur pour trois petits dixièmes devant Kris Meeke. Premier sur la route, Sébastien Ogier est un bon sixième, trois dixièmes devant Thierry Neuville.

09h25
POUR EN SAVOIR PLUS, CLIQUEZ ICI
Une sélection estivale faite pour les voyageuses
La nouvelle collection Weekend Max Mara est dédiée aux globe-trotteuses à la curiosité et à la soif d'aventure infinies, à la recherche d'un nouveau style absolument chic.
SPONSORED BY WEEKEND MAX MARA
Suspendre le ciblage publicitaire Adyoulike
: Fin du deuxième passage pour tout le monde avec Kris Meeke en tête, un dixième seulement devant Dani Sordo. Au troisième rang, Thierry Neuville s’est replacé au troisième rang provisoire. On retrouve les neuf premiers regroupés en seulement 1s2 ! Les Ford d’Evans et Suninen, ainsi que les Citroën d’Ostberg et Breen sont en queue de peloton.

10h20 : Si la majorité des pilotes P1 (11/13) ont effectué trois passages réglementaires, ce n’est pas encore le cas de Dani Sordo et Mads Ostberg. Jusque là, Jari-Matti Latvala a repris la tête du classement provisoire, trois dixièmes devant Thierry Neuville et Sébastien Ogier.


Classement du shakedown (En cours)

Pos. Pilote Voiture 1er passage 2e 3e 4e
1 Jari-Matti Latvala Toyota Yaris WRC 3:06.3 3:05.1 3:03.5
2 Thierry Neuville Hyundai i20 Coupe WRC 3:08.6 3:05.1 3:03.8
3 Sébastien Ogier Ford Fiesta RS WRC 3:08.3 3:05.4 3:03.8
4 Kris Meeke Citroën C3 WRC 3:06.6 3:04.8 3:04.2 3:05.2
5 Andreas Mikkelsen Hyundai i20 Coupe WRC 3:07.1 3:05.9 3:04.9 3:04.2
6 Hayden Paddon Hyundai i20 Coupe WRC 3:08.3 3:06.0 3:04.3
7 Esapekka Lappi Toyota Yaris WRC 3:08.2 3:05.1 3:04.5
8 Ott Tänak Toyota Yaris WRC 3:07.5 3:05.1 3:04.7 3:04.5
9 Dani Sordo Hyundai i20 Coupe WRC 3:08.5 3:04.9 3:05.0
10 Teemu Suninen Ford Fiesta RS WRC 3:10.4 3:06.8 3:06.2 3:05.4
11 Mads Ostberg Citroën C3 WRC 3:09.0 3:06.5 3:07.8 3:06.4
12 Elfyn Evans Ford Fiesta RS WRC 3:10.5 3:07.4 3:07.1 3:08.3
13 Craig Breen Citroën C3 WRC 3:09.2 3:07.4 3:07.7 3:07.2
WRC-2

Pos. Pilote Voiture 1er passage 2e 3e
1 Pontus Tidemand Skoda Fabia R5 3:15.4 3:14.5
2 Gus Greensmith Ford Fiesta R5 3:19.3 3:16.6
3 Pierre-Louis Loubet Hyundai i20 R5 3:24.8 3:17.2
4 Juuso Nordgren Skoda Fabia R5 3:19.2 3:17.5
5 Takamoto Katsuta Ford Fiesta R5 3:22.7 3:17.7 3:33.4
6 Lukasz Pieniazek Skoda Fabia R5 3:21.9 3:20.0 3:17.9
7 Jari Huttunen Hyundai i20 R5 3:21.0 3:18.3
8 Hiroki Arai Ford Fiesta R5 3:22.2 3:20.2 3:18.3
9 Stéphane Lefebvre Citroën C3 R5 3:23.4 3:18.7
10 Pedro Heller Ford Fiesta R5 3:23.5 3:18.8 8:40.1
11 Nil Solans Ford Fiesta R5 3:21.7 3:19.2
12 Benito Guerra Skoda Fabia R5 3:25.6 3:19.7 3:21.1
13 Simone Tempestini Ford Fiesta R5 3:23.8 3:20.4
14 Kevin Abbring Ford Fiesta R5 3:22.4 3:20.4
15 Fabio Andolfi Skoda Fabia R5 3:24.5 3:21.6 3:23.2
16 Murat Bostanci Ford Fiesta R5 3:53.4 3:25.0
17 Max Vatanen Hyundai i20 R5 3:26.3
JWRC

Pos. Pilote Voiture 1er passage 2e 3e
1 Emil Bergkvist Ford Fiesta R2T 3:45.8 3:41.0
2 Dennis Râdström Ford Fiesta R2T 3:45.0 3:42.2 3:41.5
3 Ken Torn Ford Fiesta R2T 3:44.6 3:42.5
4 Jean-Baptiste Franceschi Ford Fiesta R2T 3:53.0 3:45.7 3:42.6
5 Luca Bottarelli Ford Fiesta R2T 3:55.7 3:46.1 3:43.1
6 Terry Folb Ford Fiesta R2T 3:51.7 3:43.4 4:35.9
7 Callum Devine Ford Fiesta R2T 3:50.2 3:44.7
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » jeu. 17 mai 2018 21:52

Avant cette spéciale, la FIA a indiqué avoir rejeté l’appel transmis par M-Sport après la pénalité infligée à Sébastien Ogier lors du dernier rallye du Mexique. Les points au championnat restent inchangés.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

65 concurrents sont attendus au départ de cette épreuve avec le portugais Barbosa et le japonais Katsuta en ouverture. Leader du championnat du monde, Sébastien Ogier s’élancera à partir de 20h43. Comme depuis 2016, ce rallye s’ouvre dans cette super-spéciale où une foule immense est encore attendue.

Tous les pilotes WRC ont pris cinq pneus tendres sauf les Citroën qui partiront avec quatre tendres et un dur.

ADVERTISEMENT

FAITS MARQUANTS

Sortant d’un rallye d’Argentine exemplaire, Ott Tänak démarre de la meilleure des manières ce rallye du Portugal. Dans cette super-spéciale mixte, le pilote estonien arrache le scratch pour quatre dixièmes devant les Ford de Sébastien Ogier et du surprenant Teemu Suninen.

Au quatrième rang, Andreas Mikkelsen place la première des quatre Hyundai à 1s4 du meilleur temps signé par le pilote Toyota.

Si les dix premiers de cette spéciale sont logiquement regroupés en seulement 1s8, il faut noter le modeste 13e temps (+3.9) de Jari-Matti Latvala, victime d’un calage dans la dernière épingle de ce parcours tortueux.

En WRC-2, Pontus Tidemand s’affiche déjà comme l’homme à battre même si son jeune coéquipier finlandais Juuso Nordgren signe exactement le même temps ! Les français Loubet et Lefebvre sont dans le top 6 provisoire.

Attendu pour la première fois au volant d’une C3 R5, le portugais José Pedro Fontes n’a pu prendre le départ après avoir rencontré des problèmes moteur lors de la cérémonie de départ !

REACTIONS DES PILOTES

Lefebvre « J’espère terminer sur le podium, nous avons beaucoup travaillé pendant l’intersaison et je pense que nous sommes prêts pour l’instant. C’était ma première spéciale avec la C3 sur R5 et c’était assez difficile. C’était très glissant mais ce sera le cas pour tout le monde. »
Greensmith « Ce n’était pas un mauvais départ, j’ai quelques problèmes avec la voiture mais je ne sais pas vraiment quoi. Je vais faire du mieux possible demain. »
Tidemand « C’est fantastique. Il y a beaucoup de spectateurs et c’est toujours sympa de faire une spéciale comme ça. »
Ostberg « C’est très bien d’être de retour, ça faisait un long break. Il y avait beaucoup d’eau dans cette spéciale, quand cela va sécher je pense que ce sera de plus en plus rapide. »
Paddon « C’était assez difficile de rentrer dans le rythme avec une spéciale aussi courte comme celle-ci. Je suis impatient d’attaquer la journée de demain. »
Breen « C’est sympa de voir autant de personnes. Je n’arrive pas à me mettre dedans aujourd’hui. Je vais bien dormir cette nuit pour être en forme demain. »
Lappi « L’objectif c’est le podium. Je serai très satisfait si c’était la place la plus basse du podium déjà ! Je suis prêt pour ça. Il y a beaucoup de monde avec ce même objectif, c’est probablement le rallye le plus compétitif depuis le début de saison. »
Meeke « Je me sens bien, comme en Argentine et au Mexique qui sont des bons rallyes pour moi, tout va bien avec la voiture pour le moment. »
Latvala « Le moteur a coupé et je ne comprends pas, ce n’est pas normal. On doit regarder ça car c’est très étrange. J’ai perdu quelque secondes c’est toujours ennuyant même si le rallye démarre réellement demain. »
Tänak « Je pense qu’il sera difficile de dominer comme en Argentine. Nous avons que nous allons perdre du temps et qu’il y aura beaucoup plus de balayage qu’en Argentine. En fonction de notre position pour samedi, la fin de rallye pourrait être différente. »
Mikkelsen « Si je trouve les même sensations que lors des essais, je pense pouvoir jouer la victoire. »
Ogier « Comme j’ai dit depuis que je suis arrivé, je vais donner le meilleur de moi-même. Je vais tout donner et la voiture a l’air de bien se comporter. On va voir ce que nous pouvons faire demain. »
PROCHAINE SPECIALE : ES2- Viana do Castelo 1 (26,73 km) à partir de 10h15 (Vendredi 18 Mai 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » ven. 18 mai 2018 12:54

La première journée de course, qui s’est disputée ce jeudi, s’est résumée à un passage sur le circuit de Lousada. Dans une atmosphère toujours aussi chaleureuse, c’est Ott Tanak qui s’est signalé en prenant les commandes du classement général pour une poignée de dixièmes. Ce vendredi, les choses sérieuses commencent réellement avec huit spéciales et plus de 148 kilomètres chronométrés au programme.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Informations Pneus : Cinq pneus tendres S5, c’est le choix de tous les pilotes officiels pour cette boucle matinale.

FAITS MARQUANTS

Leader au terme de la première spéciale, Ott Tanak est contraint à l’abandon après moins de 5 kilomètres suite à une température d’huile anormalement haute. La mort dans l’âme, l’estonien a rangé la Yaris WRC sur le bord de la route… Selon les premières images, un contact très appuyé avec une pierre dans une corde pourrait bien être la cause de ce retrait.

ADVERTISEMENT

Depuis 2009, le vainqueur du rallye d’Argentine n’a jamais réussi à s’imposer au Portugal. Le dernier pilote à avoir réussi ce doublé, s’appelle Sébastien Loeb.

Sur une route évoluant largement au fil des passages, Hayden Paddon s’en sort le mieux grâce à sa onzième place sur la route. Malgré plus de trois mois d’absence depuis sa dernière apparition en Suède, le néo zélandais est parfaitement dans le rythme même si le feeling avec la Hyundai I20 n’est pas optimal ce matin.

Derrière le pilote Hyundai, Elfyn Evans est au contact à seulement 1.5 seconde tandis que Kris Meeke complète le podium à 2.2 secondes. Le pilote britannique s’est montré conquis par le comportement de la C3 WRC ce matin.

Relégués à plus de 10 secondes, Sébastien Ogier et Thierry Neuville font ce qu’ils peuvent pour rester au contact de la tête.

En WRC2, la journée débute mal pour le leader du championnat Pontus Tidemand. Victime d’une crevaison à l’arrière droite, le suédois lâche déjà plus d’une minute à la concurrence. Aux avant-postes, Stéphane Lefebvre confirme la bonne forme de la C3 R5 qui décroche son premier meilleur temps sur la terre.

Derrière le français, Gus Greensmith limite la casse en pointant à 7 secondes tandis que Pierre Louis Loubet débute parfaitement sa journée en se hissant sur la dernière marche du podium.

Dans le championnat Junior, les débats sont lancés ! Dans le rythme hier, Jean-Baptiste Franceschi perd plus de 35 secondes dans cette spéciale face à Emil Bergkvist qui signe son second meilleur temps. Ralenti par des problèmes moteur hier, Terry Folb signe le deuxième temps mais pointe à plus de 31 secondes du suédois.

REACTIONS DES PILOTES

Ogier « Ce n’est pas la même histoire que l’année dernière. Je suis à fond absolument partout, je ne peux vraiment rien faire de plus. »
Neuville « Avec la poussière, j’ai dû soulager sur certaines portions où je ne voyais les points de freinage. Je n’ai pas pris tous les risques. »
Mikkelsen « Le feeling est vraiment bon, tout comme la voiture qui est facile à piloter. »
Sordo « Je pense que la route s’améliore après chaque passage. Ce n’est que la première spéciale, mais je suis content. Je suis même assez surpris même le rythme était bon au Mexique et Argentine. »
Meeke « La chose la plus importante, c’est le feeling. Je suis vraiment heureux. C’est la première fois que j’ai le sentiment d’être à la maison dans cette C3. »
Lappi « Je ne sais pas, j’essaye mais… Je ne suis pas assez courageux. »
Latvala « J’ai manqué de feeling en Argentine, et ça va prendre quelques kilomètres pour se remettre dedans. »
Evans « On a travaillé sur quelques points dans la voiture, et ça fonctionne bien. C’est un bon départ. »
Breen « On essaye de reprendre le rythme, ça va. »
Paddon « Le feeling est terrible dans la voiture, mais le temps est là donc on peut être satisfait. »
Ostberg « Ce n’est pas mal. J’ai tapé une pierre et la voiture allait moins bien après. Je pense que j’ai perdu de la pression dans le différentiel où quelque chose comme ça. »
Al-Rajhi « C’est une spéciale vraiment rapide. Il faut rester dans les traces sinon c’est très glissant. »
Tidemand « Je ne sais pas comment ça s’est passé. On a crevé après 15 kilomètres. »
PROCHAINE SPECIALE : ES3- Caminha 1 (18,11 km) à partir de 11h12 (Vendredi 18 Mai 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » ven. 18 mai 2018 12:55

La première spéciale de la journée a été marquée par l’abandon précoce d’Ott Tanak. Particulièrement en forme depuis l’Argentine, l’estonien a endommagé la Yaris WRC sur une pierre.

Au classement général, Hayden Paddon a pris la tête du rallye devant Elfyn Evans et Kris Meeke.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Informations Pneus : Cinq pneus tendres S5, c’est le choix de tous les pilotes officiels pour cette boucle matinale.

FAITS MARQUANTS

La matinée cauchemardesque continue dans les rangs de Toyota. Après Ott Tänak dans la spéciale d’ouverture, c’est au tour de Jari-Matti Latvala de renoncer… La Yaris WRC du finlandais est arrêtée sur le bord de la route, l’avant droit semble touché…

ADVERTISEMENT

Au contraire des voitures japonaises, tout va bien pour les Citroën C3 WRC avec un scratch pour Kris Meeke, nouveau leader de cette épreuve, alors que son coéquipier Craig Breen est un bon quatrième provisoire. Entre les deux voitures rouges, Hayden Paddon et Dani Sordo confirment leur bon début de rallye.

Au cinquième rang du général, Elfyn Evans a perdu de précieuses secondes dans un tête-à-queue mais reste néanmoins le premier pilote Ford.

Malgré sa position d’ouvreur, Sébastien Ogier signe une excellente performance dans cette spéciale en décrochant le deuxième temps, un petit dixième devant Thierry Neuville. Après deux spéciales aujourd’hui, les deux hommes limitent pour l’instant parfaitement les dégâts.

En WRC-2, les petits jeunes se montrent avec le britannique Greensmith (Scratch) et le finlandais Nordgren (3e). Entre les deux hommes, Stéphane Lefebvre place sa Citroën C3 R5 au deuxième rang et occupe toujours la tête de la catégorie. Après sa crevaison dans la première spéciale du jour, Pontus Tidemand lâche cinq secondes supplémentaires.

REACTIONS DES PILOTES

Ogier « Ce sera difficile de limiter les dégâts, je ne peux rien faire de plus. »
Neuville « Celle là était bien. Il n’y a rien de plus à faire. Le rythme est élevé même si dans certains virages, je suis trop vite. »
Mikkelsen « Je me bats un peu dans cette spéciale rapide, ça se joue sur des détails, cela vient notamment du fait que je n’ai pas fait le rallye en WRC l’année passée. »
Sordo « J’essaye de prendre du plaisir. Au début de cette spéciale, j’ai été un peu trop prudent, c’est pour ça que le temps n’est pas si bon. »
Meeke « Mon intercom ne marche plus encore une fois, c’est la troisième fois cette année que je rencontre ce problème. »
Lappi « Cette spéciale n’était pas meilleure pour moi. Je ne peux juste pas faire mieux, je ne sais pas pourquoi. Je n’ai aucun problème avec la voiture, tout va bien. Je roule aussi vite que possible mais j’ai l’impression de ne pas avoir beaucoup de grip. Je ne peux pas aller plus vite sans sortir. »
Evans « J’ai fait un tête-à-queue et j’ai dû faire marche arrière. »
Breen « Ce n’était pas trop mal, on s’améliore un petit peu. J’ai fait des petits changements avant cette spéciale et nous allons dans la bonne direction. »
Paddon « Nous avons eu une grosse usure de pneus dans la première donc nous avons géré dans cette spéciale car nous aurons besoin de nos pneus pour la prochaine. Je ne voulais pas trop attaquer, on essaye d’être intelligent pour le moment. »
Ostberg « Je n’ai pas un super feeling pour être honnête ce matin, c’est certain. La voiture est très inconsistante ce matin et je ne peux pas attaquer car des surprises arrivent. A plusieurs reprises, j’ai complètement perdu la voiture. »
PROCHAINE SPECIALE : ES4- Ponte de Lima 1 (27,54 km) à partir de 11h52 (Vendredi 18 Mai 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » ven. 18 mai 2018 12:56

Malgré des problèmes d’intercom récurrents cette année, Kris Meeke prend les commandes du classement général pour 1.6 seconde face à Hayden Paddon.

La matinée cauchemardesque continue en revanche dans les rangs de Toyota. Après Ott Tanak dans la spéciale d’ouverture, c’est au tour de Jari-Matti Latvala de renoncer…

FAITS MARQUANTS

En grande forme depuis le rallye du Mexique, Dani Sordo réalise jusque là le début de rallye parfait. Auteur du scratch dans cette dernière spéciale de la matinée, le pilote espagnol s’empare ainsi de la tête, 4s6 devant Kris Meeke, modeste sixième dans cette spéciale, et 4s8 sur Hayden Paddon.

ADVERTISEMENT

Dans une spéciale avec une surface très molle, présentant peu de grip, Sébastien Ogier signe un excellent troisième temps, suivi de très près par Thierry Neuville. A l’issue de cette matinée, les deux hommes sont encore parfaitement placés dans la course à la victoire.

Au rang des déceptions, les Ford d’Evans et Suninen sont déjà pointées à plus de vingt secondes alors que Mads Ostberg et Esapekka Lappi semblent incapables d’accélérer le rythme sans tout risquer.

Au cours de cette spéciale, Toyota a précisé qu’Ott Tänak ne pourrait repartir demain, le moteur de sa Yaris WRC étant cassé.

REACTIONS DES PILOTES

Ogier « Je suis assez content, au moins de mon pilotage, pas des conditions. Les conditions seront chaudes cet après-midi. »
Neuville « C’est vraiment difficile de faire tourner la voiture, je lutte un peu avec ça. C’est difficile d’aller plus vite qu’Ogier mais j’essaye. »
Mikkelsen « C’est de mieux en mieux, la voiture marche vraiment bien, je suis content. »
Sordo « Je suis content, c’était une spéciale difficile, j’ai bien attaqué sans faire d’erreur. Pour moi, je ne peux pas faire beaucoup mieux. »
Meeke « Il ne s’est rien passé de spécial. Mon rythme n’était pas super dans celle-ci. »
Lappi « Ce serait pas mal de savoir quoi faire. J’étais totalement à fond ici mais je n’ai pas de grip, je suis tout le temps à la limite, nous n’avons pas d’adhérence. »
Evans « Je ne suis pas très content de notre temps, le feeling est ok. La voiture bougeait davantage, on ne pouvait pas faire beaucoup mieux avec le grip que l’on avait. Nous devons travailler dans ces conditions. »
Breen « Le grip était de pire en pire, comme sur une plage. Vous ne pouvez mettre aucune énergie dans les ornières car elles sont trop molles. »
Paddon « Nous pouvons être relativement satisfaits de notre boucle. Cette spéciale était vraiment très creusée dans la deuxième partie, c’était comme piloter sur la plage. Le deuxième passage s’annonce très cassant. »
Ostberg « La voiture était vraiment bonne sur les 10-15 premiers kilomètres mais ensuite j’ai perdu ma confiance. J’ai dû ralentir pour éviter les erreurs et le feeling n’est pas super. »
Suninen « »
PROCHAINE SPECIALE : ES5- Viana do Castelo 2 (26,73 km) à partir de 16h25 (Vendredi 18 Mai 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » sam. 19 mai 2018 08:08

À l’entame de cette deuxième boucle, Dani Sordo pointe en tête, quatre secondes devant le duo Meeke/Paddon.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Ce matin, Hayden Paddon avait signé le meilleur temps de ce chrono en 15:29.3. Ce chrono est parfaitement identique à la saison dernière.

Au niveau des choix de pneus, ils sont bien différents pour cette boucle : Citroën/Suninen avec 5 durs, Lappi/Evans 4 durs et 1 tendre, Ogier 3 durs et 2 tendres, Neuville 6 tendres, Mikkelsen/Paddon 3 tendres et 2 durs, Sordo 5 tendres.

ADVERTISEMENT

FAITS MARQUANTS

Bien engagé dans cette spéciale (2/3 parcourue), Sébastien Ogier sort de la route à faible allure dans un gauche. La journée du pilote tricolore est d’ores et déjà terminée.

Sur une spéciale très dégradée par rapport à ce matin, les Citroën C3 WRC excellent et placent trois voitures dans le top 4 avec un scratch de Kris Meeke devant Mads Ostberg.

Au général, le pilote britannique en profite pour s’emparer de la tête, 1s9 devant Dani Sordo et 3s sur Hayden Paddon. Dans un « deuxième groupe », Andreas Mikkelsen occupe la quatrième place, de peu devant Craig Breen alors que Thierry Neuville sixième, doit se contenter d’un modeste dixième temps. Parmi les 13 pilotes en WRC, il faut noter que le pilote belge est le seul à ne pas embarquer de pneus durs.

Du côté de M-Sport, Elfyn Evans et surtout Teemu Suninen (2e temps) profitent de leur position de départ pour se relancer dans la course au podium.

En WRC-2, cette spéciale ne réussit pas à Stéphane Lefebvre, victime d’une crevaison et relégué à plus de cinquante secondes de Pontus Tidemand auteur du scratch. C’est désormais le jeune britannique Gus Greensmith qui domine cette catégorie, 21s8 devant le français.

En JWRC, le leader Emil Bergkvist décroche un nouveau scratch mais pour seulement deux dixièmes face à son compatriote Dennis Rädström.

REACTIONS DES PILOTES

Neuville « Le week-end est encore très long. Les conditions sont pires que prévues, c’est vraiment très cassant. On va voir ce que cela donne dans la prochaine spéciale. J’ai choisi seulement des pneus tendres, j’espère que ce choix marchera. »
Mikkelsen « C’était une bonne spéciale, il faisait plus chaud que prévu donc je dois vérifier mes pneus pour la suite. On a essayé d’éviter les pierres mais c’est difficile car il y en a beaucoup. »
Sordo « Les pneus sont détruits, je n’ai que des pneus tendres. »
Meeke « Tout le monde évolue avec des pneus assez différents. J’avais 4 pneus durs dans cette spéciale. Désolé pour Ogier mais cela rend les choses intéressantes. »
Lappi « Nos changements ont l’air d’avoir marché. J’ai beaucoup plus de grip pour être honnête. La route devient aussi plus propre. »
Evans « Ce n’est pas trop mal pour ce début d’après-midi. J’ai eu beaucoup de mal à me mettre dans le rythme dès le début. Les pneus durs étaient peut-être le bon choix. »
Breen « Je commence à revenir dans le rythme mais c’est très cassant ! J’ai fait une ou deux erreurs mais c’était beaucoup mieux. »
Paddon « C’est assez difficile dans la voiture et probablement pour les pneus également. Nous avons quelques pneus tendres, ce qui n’est pas probablement pas l’idéal. »
Ostberg « La voiture est superbe maintenant. L’équipe m’a expliqué comment les boutons du volant fonctionnaient, donc je peux jouer davantage avec eux pendant la spéciale. Merci à eux de m’avoir montré ça. Je sais toujours comment piloter, ce qui est appréciable. »
Suninen « C’était une assez bonne spéciale même si j’ai fait quelques erreurs. »
PROCHAINE SPECIALE : ES6- Caminha 2 (18,11 km) à partir de 17h30 (Vendredi 18 Mai 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » sam. 19 mai 2018 08:10

Avant ce chrono, Kris Meeke s’st emparé de la tête de la course, 1s9 devant Dani Sordo et 3s sur Hayden Paddon.

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Ce matin, Kris Meeke a signé le meilleur temps de cette spéciale en 10:35.1. Cette spéciale est parfaitement identique à la saison dernière.

FAITS MARQUANTS

Après Tänak dans l’ES2 puis Ogier dans l’ES5, un troisième favori est éliminé de la course à la victoire : Andreas Mikkelsen. Sur un terrain très cassant et sinueux, le pilote norvégien a perdu la direction assistée de sa Hyundai au plus mauvais moment.

ADVERTISEMENT

Pour son coéquipier Hayden Paddon, tout va bien au contraire avec un cinquième temps qui lui permet de reprendre la tête, 3s2 devant un Dani Sordo en galère avec ses pneumatiques. Ces derniers ont justement joué des tours à Kris Meeke, arrivé sur la jante mais le britannique ne lâche finalement que 18s5 sur le meilleur temps.

En difficulté dans l’ES5, Thierry Neuville a fait beaucoup mieux dans ce chrono, signant le scratch à égalité avec Craig Breen. Au général, le pilote belge reste totalement dans la course à la victoire.

Alors qu’il ne reste qu’une « vraie » spéciale à disputer aujourd’hui, les sept premiers sont regroupés en seulement douze secondes, les Ford de Suninen et Evans étant 6 et 7.

En WRC-2, Gus Greensmith continue de dominer cette journée alors que Pontus Tidemand perd de nouveau plus d’une minute. Il retombe actuellement au cinquième rang provisoire à près de deux minutes de la tête.

Au troisième rang provisoire, Stéphane Lefebvre a signé un modeste sixième temps dans ce chrono derrière le chilien Pedro Heller.

En JWRC, Denis Radstrom reprend d’un coup 7s2 à son compatriote Emil Bergkvist et revient à seulement quatre secondes et demie de la tête.

REACTIONS DES PILOTES

Neuville « C’était très cassant, il y avait plein de surprises dans cette spéciale. J’ai essayé de faire de mon mieux et de faire attention à la voiture, mais ce n’était pas simple. »
Mikkelsen Problèmes de direction assistée (+1min)
Sordo « J’ai piloté très lentement, trois pneus sont corrects mais je pense que la jante de l’un d’entre eux est cassée, je dois ralentir. J’ai fait une erreur en prenant les pneus tendres. Je dois finir cette boucle et c’est pour cela que nous devons y aller lentement. »
Meeke « La crevaison s’est passée au 3e km dans la spéciale et j’ai fait attention pendant toute la spéciale. Le pneu se délaminait sur la voiture, c’était vraiment très cassant. »
Lappi « La voiture va mieux mais malheureusement j’ai un amortisseur arrière cassé. »
Evans « C’est très cassant. Il faut trouver le bon équilibre entre attaquer et préserver sa voiture. »
Paddon « C’est un compromis au niveau des pneus. Ce qui est certain, c’est que nous avons pas fait le meilleur choix de pneus avec des tendres. »
Ostberg « La voiture brûle quelque part. Pendant la spéciale, je pensais que quelque chose allait arriver avec de la fumée dans la voiture, mais ça a l’air d’aller, on y va. »
Suninen « J’ai essayé de signer le meilleur temps mais j’ai quand même perdu quelques dixièmes, il semble que nous avons besoin de rouler à fond pour espérer être le plus rapide. »
PROCHAINE SPECIALE : ES7- Ponte de Lima 2 (27,54 km) à partir de 18h02 (Vendredi 18 Mai 2018)
Avatar du membre
teamskeuda
Clioteux Respecté
Clioteux Respecté
Messages : 1785

WRC 2018

Messagepar teamskeuda » sam. 19 mai 2018 08:11

Avant cette spéciale, Hayden Paddon a repris les commandes de cette épreuve, 3s2 devant Dani Sordo et 4s4 sur Craig Breen.

FAITS MARQUANTS

Leader avant cette spéciale, Hayden Paddon tape à l’avant-gauche en début de spéciale et doit renoncer. La Hyundai i20 du pilote néo-zélandais bloque la route et la spéciale est neutralisée.

« Seulement » quatrième avant cette spéciale, Thierry Neuville gagne son pari en pneus tendres en signant un excellent temps dans ce chrono. Il profite même des problèmes du néo-zélandais, mais également de la crevaison de Breen, pour s’emparer de la tête de course ! Avant les deux super-spéciales de ce soir, le pilote belge devance Elfyn Evans de 7s3 et Kris Meeke de 11s6.

ADVERTISEMENT

Peu en confiance avec des pneus tendres à l’agonie, Dani Sordo lâche près d’une demi-minute dans ce chrono et tombe au quatrième cinquième rang provisoire.

Après avoir largement pointé en retard au début de cette spéciale, Andreas Mikkelsen doit finalement renoncer dans ce chrono à cause d’un problème mécanique.

Suite à la sortie de Paddon, tous les autres pilotes dont Mads Ostberg et Teemu Suninen écoperont d’un temps forfaitaire.

REACTIONS DES PILOTES

Neuville « J’ai attaqué vraiment fort, la voiture marche bien. J’ai changé la hauteur de caisse et le mapping du différentiel également, c’était la bonne décision pour préserver la voiture. »
Sordo « Je voulais juste terminer cette spéciale. Si j’attaquais plus, j’aurais perdu mes pneus. Mon choix était une mauvaise décision, c’est comme ça, on doit continuer. »
Meeke Pas de réaction. Avant-gauche arraché au-dessus de la roue.
Lappi « Dans celle-ci, je n’ai pas eu de problème. Je suis chanceux d’être ici car dans la spéciale d’avant, quand j’ai perdu l’amortisseur, c’était délicat. »
Evans « Pas de problèmes pour nous mais évidemment c’était très cassant. Nous allons voir ce que les autres vont faire pour juger notre chrono. Les conditions sont très difficiles. »
Breen « J’ai crevé à l’arrière-droit au début de la spéciale. J’ai essayé de rouler comme ça mais j’ai dû m’arrêter pour changer la roue. »
PROCHAINE SPECIALE : ES8- Porto Street Stage 1 (1,85 km) à partir de 20h03 (Vendredi 18 Mai 2018)

Membres en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités